Terrorisme : une centaine de suspects arrêtés près de la frontière Togo-Ghana

Sécurité
jeudi, 21 novembre 2019 10:21
Terrorisme : une centaine de suspects arrêtés près de la frontière Togo-Ghana

(Togo First) - Quelque 170 personnes soupçonnées de préparer des actes terrorisme et criminels, ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité conjointe appelée Koudanlgou III, près de la frontière entre le Ghana et le Togo, a indiqué le ministre ghanéen de la Sécurité nationale Albert Kan-Dapaah. 

Selon l’autorité, certains des suspects ont été retrouvés en possession d’armes illégales. Au total, 108 fusils artisanaux et armes étrangères à un ou deux canons « sans aucun document justificatif valable », ont été saisies.

La même opération de sécurité conjointe entre le Burkina, le Bénin, le Ghana et le Togo, dans sa phase 2 qui s’est tenue en mai 2018, avait permis d’arrêter 202 personnes, dont certaines soupçonnées de terrorisme. « L'exercice vise à prévenir les activités terroristes, l'extraction illégale de ressources, le trafic de drogue, le trafic d'armes illicites, la contrebande, entre autres crimes transnationaux », a expliqué le ministre ghanéen.

Elle intervient dans un contexte particulier où la menace terroriste a monté d’un cran. Depuis 2018, la menace terroriste longtemps confinée au Sahel s’est répandue vers les pays côtiers de l’Afrique de l’Ouest.

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.